Noël part en vrille et ma vie aussi ! de Kristen Rivers

Titre Noël part en vrille et ma vie aussi.

Auteur Kristen Rivers

Editeur Éditions Addictives

Date de sortie 28 novembre 2019

Un titre à commander sur Amazon en suivant ce lien https://amzn.to/2ELvGnv

J’ai découvert la plume de Kristen Rivers depuis un peu plus d’un an et me voici déjà à notre quatrième rencontre livresque.  Et quelle rencontre !

Après le dépaysement total de Beautiful Fighter, l’auteure nous ramène en France, à Strasbourg, dans une période où la ville rayonne de tous ses feux. Autant vous le dire tout de suite, si vous avez une bonne recette de Bredele et assez de cannelle pour agrémenter un chocolat chaud, c’est le moment de les préparer au risque d’être incroyablement frustrés en cours de lecture. Oh et puis quelques bonshommes en pain d’épices aussi.

Ça y est, vous êtes posés ? Alors on attaque.

Vous avez déjà vécu de ces journées où la seule option raisonnable est de rester sous la couette ?

Alors vous êtes aptes à comprendre la journée de Sonia, une jeune artiste pétillante à l’optimisme chevronné. Si elle rêve de peindre à temps plein, les nécessités alimentaires en font aussi une serveuse de fastfood avec un ami en or, Nico,  et une « collègue » des plus détestables.  En rupture avec ses parents, Sonia peut compter sur le soutien de Caro, sa sœur de cœur, des propriétaires de son café préféré et sur toutes les rencontres que la vie met sur sa route… Toutes ?

Ou presque. Parce qu’il y a aussi LA rencontre, improbable, percutante,  qui fiche en l’air tous les projets, avec l’énigmatique Miki.

Par un enchaînement de sales coïncidences dignes d’un chat-noir-sous- échelle-un-vendredi-treize, Sonia se retrouve condamnée à devenir une Tig (comprenez Travailleuse d’intérêt général ) sous la houlette de Soledad, une femme haute en couleurs, incarnation vivante de la bienveillance.

Son groupe de Tigs est à son image. Bariolé,  improbable,  et embarqué dans une aventure humaine qui redonne foi dans l’esprit de Noël.

Mais là où cette romance fait très fort, c’est à la fois dans l’esprit des fêtes de fin d’année,  qui rythment tout le récit des événements,  des odeurs et de l’ambiance des fêtes, pour l’ode à Strasbourg qui devrait figurer dans le guide du tourisme de la ville,  pour la romance passionnée qui se développe,  timide mais irrépressible entre Sonia et Miki, mais aussi pour tous les thèmes abordés dans ce livre.  Je brûle de vous en parler, mais ce serait trop spoilant. Et croyez bien que j’enrage de ne pas pouvoir vous raconter tous les moments où les choix des personnages m’ont serré le coeur, où ils m’ont fait venir la larme à l’oeil.

Il y a ces pages où j’ai juré contre la bêtise, la cruauté et l’intolérance d’une poignée d’ignares. Celles où j’ai frémi de la bonté et du sens du partage qui anime les personnages de ce livre, comme Azel, Soledad ou les autres.

Celles où la souffrance de Miki, où son incapacité à se pardonner, où l’abattement de Soledad m’ont émue.

Celles où une petite crapule prête à casser quelques rotules m’a émue.

Celles où Miki m’a donné très chaud, … mieux qu’un vin chaud dans l’un des chalets du marché de Noël.

Et puis il y a tous les moments, au milieu de cette romance très réussie, où l’humour de Kristen Rivers m’a fait pouffer de rire à coups de Pikachu attaque éclair.

Et que dire de mes petits cris lorsque, au détour des belles références qui émaillent ce récit, j’ai croisé MON Héloïse et MON Alexandre, tout droits sortis de Noël toi et moi pour tenir compagnie à Sonia.

Un grand merci Kristen de ce clin d’oeil qui m’a toute émue.

Mais par-delà cette réaction de midinette, j’ai passé un excellent moment de lecture avec Sonia et Miki.

J’attendais une jolie romance de Noël, j’ai découvert bien plus. Une page d’amour et d’esprit de Noël, d’esprit d’humanité à recommander à tous en cette période.

N'hésitez pas à me laisser un petit commentaire