La mélodie du fantôme de A.G. Howard

Titre La mélodie du fantôme

Les coeurs hantés -I

Auteur A.G.Howard

Éditeur MxM Bookmarks

Collection Infinity Onirique

Date de sortie 12 juin 2019

Un titre à retrouver en suivant ce lien https://amzn.to/35i98Xm

Une découverte rendue possible par NetGalley et l’éditeur

Aujourd’hui, je viens vous présenter un roman coup de coeur, une romance fantastique dont je me suis délectée page après page. Je ne connaissais pas l’auteur, mais la couverture m’a accrochée et le résumé intriguée.

Je ne vous le retranscrirai pas, parce qu’après avoir lu le livre dans son intégralité, je trouve qu’il donne un peu trop de renseignements.

Voilà ce que je peux vous en dire, sans spoiler d’intrigue majeure.

Juliette Emerline est une jeune femme à peine sortie de l’enfance. La maladie qui l’a laissée sourde a également emporté son père. Elle a toujours vécu dans son domaine avec sa mère qui lui a appris son talent de chapelière, sa dame de compagnie, sous la protection de son oncle qui a toujours veillé sur elle.

Ces proches lui ont toujours permis de dissimuler sa surdité au monde. Mais cette harmonie s’effondre lorsque la mère de Juliette meurt et qu’elle comprend que l’un de ses voisins, le mystérieux lord Nicolas Thornton, lorgne son domaine, avec la bénédiction de son oncle.

De Lord Thornton, elle ne connaît presque rien, du moins jusqu’à ce qu’elle l’aperçoive, au cimetière local, dans la même affliction qu’elle face à un mausolée que presque rien ne distingue des autres.

Rien ou alors deux éléments. Un nom inscrit sur la tombe, Hawk, et une fleur aux pétales argentés que Juliette ne peut s’empêcher de rapporter chez elle.

Mais lorsqu’elle pose la main dessus, un être étrange apparaît. Juliette le voit, l’admire. Même mieux, elle l’entend. Elle entend la berceuse qu’il fredonne, les mots qu’il murmure, l’histoire qu’il raconte.

Du moins les bribes qui remontent à la mémoire de l’être fantasmagorique.

Une partie non négligeable de l’histoire se conduit alors comme une enquête pour comprendre qui est Hawk, et la façon dont il est mort. Peut-être même l’âme errante trouvera-t-elle son repos…

Mais cette histoire est aussi une histoire d’amour puissante et désespérée, parfois déstabilisante.

Si une attraction très forte, et logiquement impossible à concrétiser, unit de plus en plus étroitement Juliette et Hawk, comme une drogue puissante, elle doit rivaliser avec la présence inattendue de Nicolas Thornton.

Ce dernier, architecte génial et mystérieux, veut construire une sorte de cité de loisirs pour des clients fortunés. Selon lui, Juliette et son oncle y ont toute leur place. Mais le but de ce jeune noble, haut en couleurs, apparaît rapidement tout autre.

Entre les trois jeunes gens se développe une sorte de triangle amoureux, où le coeur de Juliette balance entre un futur possible et un passé rêvé, entre désir et frustration.

Une histoire dont chaque découverte entraîne son lot de rebondissements et de volte-faces. Chaque pas de Juliette vers Nicholas condamne un peu plus Hawk à l’obscurité. Chaque révélation de ce dernier condamne un peu plus l’idylle naissante de Juliette et Nicolas.

À moins que la jeune femme ne soit elle-même l’instrument de sa perte. Par sa curiosité et sa soif de résoudre les énigmes, par son besoin absolu de comprendre le passé et ses traumatismes, elle met en danger tout ce que la vie pourrait lui offrir de beau, comme si la mort de ses parents et le sacrifice de ceux qui l’ont aimée lui interdisaient le bonheur.

J’ai aimé cette histoire au goût de fantastique et de croyances occultes, fermement attachée à des zones d’ombre épaisses que j’ai aimées à découvrir l’une après l’autre.

L’histoire, menée du point de vue de Juliette, peut parfois sembler un peu longue. J’ai apprécié ses méandres et le soin pris à poser l’intrigue, à étudier les sentiments de Juliette, à disséquer toute l’étendue de ses choix. Je me suis laissée emporter par la poésie de l’histoire, des couleurs chatoyantes et des sentiments passionnés.

Hawk est séducteur, ténébreux, désespéré, profondément touchant. Nicolas semble plus accessible. Et pourtant sur bien des points, il est le plus intouchable des deux. Et si ses sentiments semblent limpides, il y a tant de nébuleuses autour de lui et de son histoire que l’on peu se demander qui est le plus présent des deux.

Au final, l’auteur, que je découvrais ici, a livré un roman envoûtant et fantastique, passionné dans son amour et son désespoir, sombre de ses mystères et de ses horreurs, merveilleux de ses révélations.

Un roman que je ne peux que recommander aux amateurs de récits fantastiques et d’histoires d’amour hors du temps.

N'hésitez pas à me laisser un petit commentaire