Sex Friends : pas de contraintes que du plaisir #3

Bonjour tout le monde, pour ce 2° jour, on parle personnages.

Honneur aux dames. Et quelle dame !

Je vous présente Aurore Farni. Peut-être l’un des personnages féminins que j’ai pris le plus de plaisir à chambouler et à pousser dans ses retranchements.

Prénom de princesse, éducation de princesse, Aurore est l’image même de la jeune femme de bonne famille élevée pour se marier dans sa caste et tenir son rang.

Vision un peu passéiste ? Oh que oui, et j’assume ! Elle la partage avec sa mère et ses deux amies d’enfance Agathe et Rose.

Celles qui me connaissent doivent sourire. J’ai rarement créé de personnage dont je sois, à l’origine, aussi éloignée. Elle a une très solide formation de danse classique et elle fait du yoga, c’est pour dire !

Mais ne vous y trompez pas. Son univers, quoi qu’on en pense au départ, ne se résume pas à « ça ». Si elle peut faire face à toutes les situations avec élégance et contrôle, on voit en filigrane un côté pile qui vaut le détour.

Une amie inavouable des plus rock & roll, des élans de révolte plus ou moins réprimés, Aurore n’est pas qu’une image parfaite sur papier glacée.

Et c’est là qu’en auteure sadique, je me suis régalée à lui faire perdre ses repères entre des pensées de plus en plus désordonnées et ce qu’elle pense être son devoir.

Au final, je me suis beaucoup attachée à ma princesse. Et pour la première fois, j’ai même trouvé le visuel qui m’a inspirée, notamment pour la petite étincelle qui pétille dans le regard.

Et vous, vous en pensez quoi ?

N'hésitez pas à me laisser un petit commentaire