Un fiancé à durée limitée de Whitney G

Titre un fiancé à durée limitée

Auteur Whitney G

Éditeur Collection Infinity

Date de sortie 15 mai 2019

Un titre à commander sur Amazon en cliquant sur ce lien https://amzn.to/2ZygA1P

Un roman découvert grâce à Netgalley et à l’éditeur

Comment quitter un patron autoritaire et intransigeant, dont on est la fameuse assistante personnelle, lorsqu’il se sert de tout son poids économique et de sa réputation à Wall Street (et ils sont aussi grands que son ego) pour vous forcer à respecter votre contrat de quatre ans? Le tout bien sûr, sans recourir à l’homicide en empoisonnant par exemple les dosettes de sucre brut que ledit patron vient voler en douce dans votre tiroir personnel.

Vous avez quatre heures! Euh non, en fait, 120 pages environ.

Emily, elle, cherche depuis deux ans toutes les failles pour échapper à l’emprise de Nicholas Wolff, patron tyrannique sur les bords, mais qui met à sa disposition quelques menus avantages comme un chauffeur ou une ligne de dépenses illimitées dans les spas de la ville.

Leur relation professionnelle est parfaite. Il faut dire qu’Emily est une assistante si compétente qu’elle devient presque aussi importante que son patron. Et pourtant, elle veut partir (j’avoue que je n’ai pas exactement compris pourquoi).

Et après avoir déjoué toutes ses tentatives, voici que le Loup lui offre l’Opportunité à laquelle elle ne croyait plus. Une démission sous trente jours avec une prime de départ qui permettra de refaire très confortablement sa vie.

Le plan parfait? Oui, ou presque.

Parce que pendant ces trente jours, Emily va devoir se faire passer pour la fiancée de son patron. Et là, tout se dérègle, donnant lieu à des prises de bec épiques et à quelques vacheries bien senties.

Mais tout le monde le sait, entre l’amour et la haine, il n’y a souvent que quelques millimètres. Nos fortes têtes sauront-elles le combler ? Se sépareront-elles au bout des trente jours?

J’ai passé un moment de lecture agréable et pourtant, je ne sors pas entièrement convaincue par ma lecture. Ce n’est bien sûr qu’un avis personnel, qui n’engage que moi.

Tout d’abord, j’ai été gênée par la longueur -ou plutôt la brièveté- du livre; à peine 120 pages, ça laisse peu de place pour développer une histoire qui aurait mérité, sans doute, des approfondissements, surtout pour les personnages secondaires. Par exemple, la relation entre Nicholas et son frère est pour le moins conflictuelle, visiblement pas qu’un peu et depuis longtemps. Pourtant, elle se règle en quelques minutes, dans une scène bien menée, mais très courte.

De la même façon, l’intrigue est posée de façon assez détaillée. Mais il s’en suit que sa résolution va très vite, un peu trop pour mon goût.

C’est sans doute de là que vient aussi un souci de cohérence dans les motivations des deux protagonistes. Hasard? Opportunisme? Tactique de séduction?

Le récit de l’auteure m’a entraînée dans une direction, mais sa chute m’a poussée à retourner en arrière pour trouver les indices que j’avais sûrement ratés. Je ne les ai malheureusement pas retrouvés.

Cependant, malgré ces bémols, j’ai passé un bon moment de lecture. L’écriture est plaisante, les personnages hauts en couleurs, mentions particulières à Jenna, la soeur jumelle d’Emily, à Brenton. Les échanges entre Nicholas et Emily sont tantôt acides, tantôt incendiaires, mais il n’y a ni temps mort ni discussion creuse.

On pourrait être gêné de l’aspect très intrusif du loup dans la vie de sa collaboratrice, mais on retrouve le sourire quand on voit à quel point elle lui tient la dragée haute.

Enfin, la passion est très présente dans le livre, dans des scènes croustillantes à souhait.

Vous l’aurez compris, il y avait dans ce roman beaucoup d’éléments pour atteindre le coup de coeur, et un peu de substance pour que, pour ma part, je trouve tous les ingrédients que j’attendais et le dosage parfait.


N'hésitez pas à me laisser un petit commentaire