Deep & dark de Sophie S. Pierucci

Titre Deep & Dark

Auteur Sophie S. Pierucci

Éditeur Éditions Addictives

Date de sortie 3 Août 2019

À commander sur Amazon en suivant ce lien https://amzn.to/2KdFvgD

Il y a des lectures plus difficiles à chroniquer parmi les livres que j’ai aimés, adorés, dévorés et qui m’ont fait vibrer jusqu’aux larmes. Parfois, c’est parce qu’ils sont si riches que j’ai peur d’en dire trop et de gâcher le plaisir, ou pas assez et de ne pas rendre leur intensité. Parfois, c’est parce que j’aime tellement la plume de l’auteur que je pourrais m’extasier même si elle rédigeait ma déclaration d’impôts. Parfois, c’est parce que je connais la personne derrière l’auteure, que j’ai la chance de la compter parmi mes amies très proches et que j’ai pour elle une affection immense. Parfois, même si pour le moment c’est rare, c’est parce que j’ai eu la chance de voir naître, grandir, mûrir et se sublimer le livre en endossant la tâche privilégiée de bêta-lectrice.

Rédiger une chronique quand on est confronté à l’un de ces facteurs peut s’avérer ardu, alors les quatre!!

Parce que oui, Deep & dark est un putain de roman qui déchire avec tout ce qu’il faut -et même plus- de suspense, de tension, de confrontation de personnages aux caractères implacables et de romance à la sensualité de feu.

Parce que oui, Sophie S Pierucci est une auteure incroyable, dont chaque roman est une pépite à lui tout seul. Elle manie le clavier avec classe, élégance, efficacité et une capacité à trouver des images indélébiles. Qui n’a plus jamais regardé une tomate de la même façon? Qui ne sursaute pas à la simple évocation de la café-in? Alors vous voyez ce que je veux dire. Et cette auteur fée’noménale est mon amie.

Et enfin parce que depuis de longs mois, j’ai eu la chance d’assister en privilégiée, à la genèse de ce projet. Et l’attente, frustrante parfois, stimulante souvent, en valait largement la peine.

Pour être sûre de ne pas dire trop de l’intrigue, je vais, exceptionnellement, vous proposer le résumé proposé par la maison d’éditions


Il y a trois ans, Leia Taylor a dû tout quitter sans un regard en arrière. Nouvelle vie, nouvelle identité, sans trace, sans histoire, jusqu’au jour où l’impensable se produit : un homme chargé de la tuer s’introduit chez elle.
Il est dangereux, il est implacable, il est tout ce qu’elle a toujours redouté… Mais dans sa lutte pour lui échapper, elle parvient à le blesser. Et, quand son mystérieux agresseur se réveille, il a perdu la mémoire.
Allié ou ennemi ? Comment savoir ? Peut-elle vraiment faire confiance à quelqu’un qui ne sait plus qui il est ?
Est-il son pire cauchemar ou ce qui pouvait lui arriver de mieux dans sa vie ?


Ce résumé vous intrigue? C’est le but. Et, petite confidence, attendez-vous à être encore plus chamboulés, malmenés et perturbés par le petit bijou d’intrigue que l’auteure a mis en place pour vous.

Le personnage de Leïa est souvent sur la brèche. Elle a, par la force des choses, laissé derrière elle toute sa vie et vit depuis dans un déséquilibre constant. Celui-ci influe sur ses décisions, sur ses prises de position, au point que parfois, on a du mal à la suivre et à la comprendre. Mais si vous vous laissez emmener par le personnage, tout vous semblera logique. Tout a été pensé pour.

Il en est de même pour son alter ego. Je ne compte plus le nombre de fois où j’ai eu envie de le frapper, … ni celles où j’ai rêvé de lui sauter dessus, mais ça, c’est une autre histoire. Il est … argh unique, implacable, mystérieux, insaisissable, déstabilisant, effrayant, séduisant, détestable et plein d’autres qualificatifs qui fleuriront naturellement dans votre esprit au fur et à mesure de la lecture.

L’essentiel de l’histoire tourne autour de la relation entre les deux personnages, malgré la présence de personnages secondaires ciselés. On suit Leia et son mystérieux visiteur, presque comme s’ils étaient seuls au monde. C’est un exercice périlleux, pour fournir une matière suffisante au lecteur. Inutile de vous dire que le contrat est totalement rempli et même plus! Sophie est arrivée à instaurer entre les deux personnages une tension permanente, un jeu du chat et de la souris qu’il vous sera difficile de délaisser sous peine de syndrome de manque aigu.

Quant à l’intrigue, dont je ne vous dirai rien de plus que le résumé, elle est pensée au micron près. Pour avoir vu la genèse de Deep & Dark, j’ai pu admirer la minutie de la composition où chaque détail est pensé pour trouver sa solution plus tard.

Ne sautez aucune des pages de ce beau bébé. Au contraire, savourez-les. Même si leur nombre peut sembler conséquent au départ, vous finirez certainement, comme moi, par dire quoi? déjà? au moment du mot FIN

Une fin que j’aurais aimé ne pas atteindre pour ne pas admettre que l’immersion dans l’univers de Leia était achevée.

Mais une fin parfaite pour une histoire qui ne l’est pas moins.

Vous me trouvez de parti pris, totalement acquise à la cause de ce livre? Vous avez raison, ce qui ne m’a pas empêchée d’envoyer des messages rageurs et vengeurs à Sophie pour lui dire tout ce que je pensais de sa vilaine façon de malmener mon coeur de lectrice. Avant de lui en renvoyer de tout aussi virulents pour la féliciter de signer là un livre très différent de sa zone de confort, mais un roman complet, accompli, addictif, bouleversant. Bref une pépite en or massif à ne pas laisser ailleurs que dans vos liseuses, en première place si possible.

En attendant que notre caméléon ne se lance un nouveau défi que j’attends avec la même impatience et la même gourmandise!

N'hésitez pas à me laisser un petit commentaire