Quand l’amour s’en mail de Tamara Balliana

Titre Quand l’amour s’en mail

Auteur Tamara Balliana

Éditeur Montlake Romance

Date de sortie 7 mai 2019

À commander sur Amazon en suivant ce lien https://amzn.to/2ypdLzR

Un titre découvert grâce à NetGalley et à l’éditeur.

Qui pourra dire le contraire? La vie est faite de hasards. Il y a la ligne qu’on a fixée, les projets que l’on fait et, la plupart du temps, le petit coup du destin qui vient bouleverser le tout.

Un destin qui bascule en quelques instants et emporte tout sur son passage, un équilibre familial qui chavire, des projets qui valdinguent.

Solène et Leo, les deux héros de ce roman frais et plaisant en ont fait les frais plus que de raison.

Mais le destin, ce n’est pas que ça. C’est aussi un petit coup de pouce du hasard, une erreur d’acheminement de mail. Et voilà Solène, jeune graphiste freelance, en train de préparer l’enterrement de vie de jeune fille de sa meilleure amie Laetitia, non pas avec Leo … nie Fabre, la soeur de la fiancée, mais Leo Fabre, jeune architecte dans l’entreprise familiale.

Que feriez-vous, si vous receviez ainsi des mails en cascade qui n’étaient pas pour vous, malgré des offres aussi alléchantes que des photos de Ryan Gosling. Neuf chances sur dix que vous les effaciez… Mais si, …

On est là dans l’enjeu de ce roman. Leo répond à Solène pour lui signifier son histoire. Point barre, merci, fin de l’histoire? Bien sûr que non, naturellement.

Les deux correspondants par erreur commencent à communiquer, pour rire, pour passer le temps, pour se confier, pour plus?

Même si l’idée de départ peut sembler loufoque, le roman s’enchaîne parfaitement. Il ouvre, au-delà d’une romance qui fait du bien, sur d’autres réflexions, notamment celle des relations virtuelles.

Solène et Leo ne sont qu’amis. Ils ne se connaissent pas, mettent des semaines avant de s’appeler, plus encore avant de se voir et pourtant, ils deviennent, à distance, des amis, des confidents, celui dont l’opinion compte, dont la présence est une évidence.

Pour qui est passé par des sites de rencontres, c’est peut-être une situation connue. Mais ni Leo ni Solène, pris dans les méandres de leur propre vie ne sont en recherche de ce genre de liens. Il m’a plutôt fait penser à ces liens forts qui peuvent naître, sur les réseaux, en particulier entre des lectrices et qui débouchent parfois sur des amitiés belles et sincères.

Dans le cas de nos héros, ils se livrent, se découvrent, se lient sans se voir. Et dans une période où l’image compte autant, j’ai trouvé cette idée aussi intéressante pour l’intrigue que pertinente tout court.

J’ai pris beaucoup de plaisir à lire cette romance, même si elle a un petit côté convenu. Il ne gêne en rien la qualité de l’écriture, très prenante et directe, mêlant habilement les points de vue et les doutes des deux héros, leurs élans d’enthousiasme et les blocages de leurs peurs, de leur sens des responsabilités et de ce qu’ils estiment être le mieux.

Mais j’ai aussi aimé les galeries de personnages secondaires et notamment le parallèle à mener entre les deux familles de Leo et de Solène. Un père qui a du mal à mettre des mots sur ses sentiments, sa fierté ou à accorder celle ci, un mère protectrice ou fragile.

Et puis des amis, parfois lourds, mais qui sont des points de repères, qui savent trouver les mots qui réconfortent ou ceux qui remuent, même quand on n’aime pas les entendre. Bref des amis pour la vie.

Je ne peux pas vous dire quels sont les deux autres thèmes forts abordés par l’auteur pour ne pas spoiler l’histoire. C’est dommage. Mais j’ai été très sensible à la délicatesse avec laquelle ils ont été traités et la façon dont ils impactent nos héros.

C’est une composante centrale du roman et je dois dire que c’est ce qui a achevé de me convaincre dans ma lecture.

Ne ratez pas l’occasion de vous faire votre propre opinion sur ce livre parfait pour votre été. Et si l’occasion d’un beau moment de lecture était simple à trouver comme un mail à ouvrir?


N'hésitez pas à me laisser un petit commentaire