Kiss, Kill & Ride de Gaëlle Sage

Titre Kiss, Kill & Ride

Auteur Gaëlle Sage

Éditeur Éditions Addictives

Date de sortie 24 Avril 2019

Un titre à commander sur Amazon en suivant ce lien https://amzn.to/2IXYkFx

Parmi les très nombreuses romances que je lis, je dois avouer que je porte rarement mon choix sur les romances de bikers. C’est un tort, certainement, et dans ma wishlist en figure un certain nombre auxquels je rêve de faire un sort très prochainement.

Pourtant, j’ai craqué sur le Kiss, Kill & Ride de Gaëlle Sage et autant vous spoiler tout de suite, j’ai sacrément bien fait!

Il faut dire que le résumé faisait terriblement envie. Amy Jackson, aka AJ, a grandi au sein d’un club de bikers, dirigé par son père. Elle y a étouffé dans l’ombre de tous les hommes de sa famille (quatre frères, ça prend de la place!) jusqu’au jour où elle a purement et simplement disparu … pour réapparaître dix ans plus tard, aux côtés de son oncle Gio, un mafieux sicilien au caractère aussi implacable que l’est sa loyauté envers sa famille.

AJ est devenue une femme fatale, à tous les sens du terme (j’avoue, j’ai volé cette expression à l’auteure parce qu’elle résume exactement son personnage). En plus d’être devenue une femme superbe, capable de dresser tous les mâles alentour, elle a aussi acquis des compétences particulières qui la rendent capable de neutraliser tous ceux qui se mettraient sur son chemin.

Vous l’aurez compris, avec Amy, adieu les jeunes filles douces, naïves, en attente du prince charmant. Face à elle, le prince charmant a intérêt à avoir du répondant, une sacrée force de caractère, et la bonne idée de ne pas trop lui chercher des noises où il pourrait le sentir passer. Il doit surtout se montrer parfaitement loyal et là-dessus, on ne plaisante pas.

Pourtant, ne vous leurrez pas. Cette femme forte n’est pas faite d’un seul tenant. Elle sait aussi se montrer vulnérable (je ne le dis pas trop fort, pas sûre qu’elle apprécie), douce et terriblement attachante avec ceux qu’elle aime. Elle est aussi une survivante, une jeune femme qui aurait pu être anéantie et qui a fait de sa blessure une force absolue, mais aussi une potentielle faiblesse.

Bref, AJ est un véritable coup de coeur. J’ai aimé découvrir, par touches de flashback, ce qui a contribué à façonner son tempérament. À plusieurs reprises, j’ai été émue par l’émotion qui suinte du récit plein de talent de l’auteure.

Mais toute à son héroïne, j’en aurais presque oublié son alter ego. Presque, parce qu’Angel, pffffffff (long long soupir enamouré).

Angel est un biker. Pur et dur. Le club est sa famille de coeur, plus solide qu’une famille de sang. Il est entièrement dévoué à ses frères et à son prés’ et il n’oublie pas vers qui va sa loyauté première, quelles qu’en soient les conséquences. Les brebis (les femmes qui gravitent dans les clubs de bikers sans avoir le statut de régulières), il les consomme sans retenue, ni désir de se poser. Se poser, construire une histoire, fonder une famille, tout ça, ce n’est pas pour lui, … du moins jusqu’à ce qu’il tombe sur AJ.

Entre eux se noue un rapprochement quasi-instantané, passionné et qui fait passer en un clin d’oeil du sourire à l’émotion en passant par une brusque augmentation de la chaleur ambiante.

D’aucuns trouveront peut-être ce rapprochement -et les changements qui en découlent- trop rapides. Que ceux qui n’ont jamais connu LE coup de foudre, celui pour lequel on peut tout envoyer balader en quelques jours jette le premier oeuf en chocolat! Quant aux évolutions de caractère, Gaëlle Sage réussit un vrai numéro d’équilibriste. Nos deux fortes têtes, qui se croyaient destinées à la solitude, changent à la fois en profondeur de façon quasi-instantanée, mais sans renoncer à ce qu’ils sont. Bravo pour ce très bel équilibre.

Mais cette romance ne s’arrête pas au duo AJ Angel. Au-delà d’une intrigue bien menée, une large place est faite à la famille, aux erreurs qu’on peut commettre malgré un amour infini et au droit aux deuxièmes chances.

Et là encore, les pages se font tour à tour affrontements, confidences, rapprochements et moments de grâce où le coeur palpite plus fort.

Vous l’aurez compris, ce Kiss, Kill & love (au titre parfaitement adapté) est une pépite à rajouter d’urgence à votre PAL pour découvrir une romance sensuelle et passionnée, où l’héroïne est une merveille de caractère, une histoire de famille où le sang et le coeur ont autant de place, où les blessures n’ont d’égal que les réconciliations. Une famille qui, qu’on se le dise, compte encore de nombreux membres et qui sait, plusieurs autres aventures?



N'hésitez pas à me laisser un petit commentaire