À contresens t3 Jalousie de Mercedes Ron

Titre À contresens

Volume 3.Jalousie

Auteur Mercedes Ron

Editeur Hachette Romans

Date de sortie 20 février 2019

Disponible sur Amazon en suivant ce lien A contre sens - Tome 3 - Jalousie

Un titre découvert grâce à NetGalley France et à Hachette Romans

La série À contresens a débuté sa carrière sur Wattpad. Je ne l’ai découverte que cet hiver, grâce à NetGalley, mais je suis rapidement devenue accro à cette romance narrée à deux voix, mais au passé, par ses protagonistes, Nick et Noah.

Il a 21 ans, c’est un « fils à papa » en rupture. Un personnage complexe à souhait. Il vit dangereusement, récolte les coups et les ennuis plus souvent qu’à son heure. Courses illégales, mauvaises fréquentations, bagarres et filles à gogo, il est l’exemple du sale gosse plein aux as.

À ceci près qu’il n’est pas toujours resté à vivre aux crochets de papa. Il a mangé de la vache enragée pendant une année, à partager la galère de son meilleur ami Lion, jusqu’au moment où il a dû, plus ou moins, rentrer dans le rang, réussir ses études, et accueillir sa nouvelle belle-mère, Raffaela et sa fille Noah.

Oui, Noah est une fille de 17 ans et des poussières qui a dû quitter sa ville, ses amis, son petit ami Dan pour venir s’installer chez son richissime beau-père et apprendre à cohabiter avec un frère aussi beau qu’insupportable.

Le premier volume tournait essentiellement autour de la lutte des deux jeunes gens contre une relation que tout rend inéluctable.

Le second, intense et dramatique, voyait les deux amoureux admettre leurs sentiments, découvrir la force dévastatrice d’un premier amour absolu. Mais dans le même temps, il est marqué d’une force dramatique qui en fait un livre difficile à poser.

Au vu de l’épilogue du deuxième volet, j’entamais le troisième, sereinement, ou presque. Inutile de dire que le sous-titre, « jalousie » laissait planer un doute, d’autant que la première page, au suspens habile, m’a donnée la folle envie d’aller directement à la dernière pour me rassurer, … mais nous n’en sommes pas là.

Noah et Nick ont tout pour être heureux. Il est en stage pour parfaire son avenir et prouver à son père qu’il mérite sa confiance et une place dans sa société. Elle fête ses dix-huit ans, affronte les derniers examens avant d’entamer ses études universitaires. Ils s’aiment, ils sont heureux, mais, ….

Les « mais » sont nombreux, qui font planer autour d’eux des nuages menaçants. Le regard de leurs parents qui craignent eux-mêmes le jugement de la société et tentent de les séparer. La persistance des cauchemars de Noah, submergée par ses traumatismes, et qui ne trouve de répit que dans les bras de Nick. La peur constante qui agite celui-ci, de perdre celle qu’il aime par-dessus tout. Il n’a jamais voulu s’attacher à personne et tremble tant que la terreur obscurcit souvent son jugement.

Il faut dire aussi qu’avant elle, il n’avait jamais pensé à tenir compte des sentiments des autres, ni de brider ses démons et ses humeurs. Mais là. il est méconnaissable. À moins que, comme le pensent son père, sa belle-mère et même sa meilleure amie Jenna, le naturel soit juste caché et attende la bonne occasion pour repointer le bout de son nez.

Ce tome 3 a un petit goût de « toi et moi contre le monde entier ». Et dans ce cas, on a deux façons de réagir en tant que couple. En se soutenant de façon inconditionnelle, quitte à exclure hors du cocon tous ceux qui y exercent une menace. Ou au contraire en tentant de ménager les sentiments de tout le monde quitte à mécontenter chacun. Entre ces deux voies, nos amants passionnés, qui ne touchent à la plénitude que lorsqu’ils sont dans les bras l’un de l’autre, tentent de trouver le meilleur compromis sans se déchirer pour autant. Pourtant, depuis le départ, leur couple fonctionne sur cette énergie particulière entre coups de gueule et coups de coeur.

Mais face aux dangers, aux petites cachotteries et aux grands secrets, les perspectives s’assombrissent, et la menace de la première page flotte toujours, …

Résultat des courses, j’ai lu ce livre dans une sorte de tension permanente qui a même très légèrement perturbé mon sommeil. Il fallait que je sache, que je comprenne, que je me rassure aussi, …

Et la dernière page arrive, … et Mercedes Ron m’a totalement scotchée à mon siège et m’a même arrachée quelques imprécations terribles dans l’attente du 4° volet, …. oui, je l’avoue, je n’avais pas pensé qu’il y aurait un quatrième. Mais devinez quoi? Plus que jamais sous le charme de cette young adult qui est, pour moi, par son ton et les termes abordés, tout aussi adaptée aux adultes un peu moins jeune, je suis tellement impatiente que je n’ai pu m’empêcher d’aller fureter.

Et le tome 4 est d’ores et déjà annoncé, pour le mois de juin. Et comme je suis gentille, je vous mets même le lien pour le précommander, juste ici.A Contre-Sens - Tome 4

Pour ma part, je sais déjà que je le dévorerai, avec la même intensité que les trois premiers.

N'hésitez pas à me laisser un petit commentaire