Extreme lovers saison 2 épisode 4 de Chloe Wilkox

Titre Extreme lovers

Saison 2

Épisode 4

Auteur Chloé Wilkox

Éditeur: Éditions Addictives

Date de sortie 5 décembre 2018

À retrouver sur Amazon en suivant ce lien Extreme Lovers (saison 2) – 4

Nous y voilà! Le dernier volet d’Extreme lovers. The last, le der des der, le point final, l’apothéose!

J’arrête là, je suppose que vous avez compris l’idée.

Au long de ces deux saisons, qui sont passées à la vitesse de l’éclair, Chloe Wilkox nous a fait entrer de plain pied dans l’univers torturé d’Aaron et de Kim et a levé des voiles de plus en plus nombreux autour d’eux pour laisser entrer la lumière. Ce tome ne fait pas exception, qui met en avant l’amour aussi fort que passionnel qui unit nos deux héros. La puissance des sentiments et de l’engagement pour ce couple au premier abord peu évident donne la dynamique de tout cet épisode.

Mais, on le sait depuis le départ, il va advenir, dans ce dernier volet, quelque chose de Terrible qui va non seulement retourner tout le monde contre Hell, mais aussi probablement mettre Kim en danger.

Le moins qu’on puisse dire que c’est à la fois ça, mais en même temps bien plus que ce à quoi je m’attendais!

Je ne vous cache pas que j’ai tourné chaque page avec une petite appréhension en me demandant si c’était pour maintenant.

Et l’auteure a été bien plus loin que je l’aurais imaginé! J’en ai frémi, tremblé et lâché tellement d’imprécations que la cagnotte à gros mots a gagné d’un coup l’équivalent d’un mois classique ou presque!

Dans cet ultime tome, en effet, nos héros ne sont pas épargnés. Ils vivent autant de moments d’espoir intense, de fenêtres qui s’ouvrent sur le futur que ce qu’ils vivent de désillusions.

La construction de leur chemin à deux est à ce prix. Ils bâtissent leur avenir et ce n’est pas sans embûches. Leur tempérament en est un. Leur manque de confiance dans leur droit au bonheur en est un autre, et pas des moindres. Mais ce sont aussi les autres qui, par des manoeuvres, des procédés déloyaux, ou même en toute bonne foi, mettent le plus d’obstacles entre eux.

Ce dernier opus ne connaît pas de temps mort. Il est orchestré de main de maître pour que chaque histoire trouve son accomplissement, que chaque énigme soit résolue. Et de quelle façon. Si une part de moi avait des doutes sur tel ou tel personnage, j’en ai été pour mes frais. Je n’ai rien vu venir. Et pourtant, une fois que tout se met en place, tout paraît tellement évident qu’on se rend compte qu’une fois de plus, Chloé a orchestré à la perfection l’architecture de son histoire pour nous mener exactement là où nous devions être, les yeux bandés, mais un petit filet de lumière pour laisser passer quelques visions tout de même.

J’ai aussi beaucoup apprécié le final de l’histoire. Là encore, le choix a été fait de ne pas la finir de façon classique, mais avec une dernière scène forte et remuante, à l’image de cette série que je classe incontestablement parmi les tops coups de coeur de mon panthéon personnel. Oui, rien que ça!

C’est donc avec une myriade d’émotions que j’en termine de cette ultime chronique de la série de Chloe Wilkox

Ceux qui suivent ce blog savent que je suis une inconditionnelle de sa plume, de sa capacité à exacerber mes émotions de lectrice, mais aussi à parler à la femme, à la mère, à l’humain que je suis.

J’ai découvert ses écrits bien avant d’ouvrir ce blog, bien avant de faire sa connaissance virtuelle et même de la croiser « en vrai » au dernier salon du livre de Paris. Mais j’ai eu depuis la première page l’impression qu’elle écrivait pour moi comme pour chacun. Parce que même si j’ai la chance de n’avoir traversé aucune des épreuves des personnages d’Extreme lovers, elle parvient à éveiller une résonance qui m’empêche de décrocher avant la dernière page.

Pourquoi?

Parce que ses romances sont explosives. Les personnages sont forts, hauts en couleurs, cabossés et parfois désespérés, mais en creusant (souvent très profondément) ils sont capables d’irradier pour celui ou celle qui les éveille à la vie, à l’amour, mais surtout à un futur possible.

Mais les livres de Chloe ne sont pas « que » des romances, justement. Ils sont aussi un regard percutant et plein d’empathie sur des thèmes de société. J’essayais de résumer à l’Homme tout ce qui, dans cette série, m’a fait réfléchir, m’a émue ou bouleversée. Et au fur et à mesure, je voyais ses yeux s’écarquiller. Jugez plutôt, … ou plutôt non, ne jugez pas, lisez-le. J’aurais trop peur d’en dire trop, de gâcher des surprises.

Je ne veux rien spoiler de tout ce que vous allez croiser dans ce livre et qui vaut le coup de tourner chaque page. Il y a tellement d’éléments pour faire battre le coeur plus vite que vous en trouverez forcément qui feront écho.

Pour autant, ne nous y trompons pas, rien de lénifiant chez ces Extreme lovers. Tout est subtilement inséré dans une narration riche et pleine de rebondissements. C’est l’un des autres points forts de cette série. On est en apnée la plupart du temps.

Les péripéties, souvent dramatiques, que croisent nos personnages m’ont rendue incapable de décrocher, ne serait-ce que pour passer à table.

Les moments de passion rendent obligatoire la présence d’une douche à proximité -ou d’un mojito, voire les deux à bien y réfléchir.

Les affrontements entre Hell et Fire -non, entre Hell et tout le monde, en fait, sont des condensés de pur combat d’énergie.On en sort presque épuisés et en même temps totalement revigorés par la vitalité brute qui en émane.

Et que dire des moments où les uns ou les autres baissent le masque, laissant parler leur coeur, … kleenex et chamallows de rigueur!

J’ai eu la chance de lire cette série par épisodes, ce qui a parfois ajouté une dose de frustration tout à fait délicieuse mais m’a aussi permis d’absorber chaque tsunami émotionnel avant la vague suivante. Je jugerai bientôt de l’effet d’une relecture globale, sans douter un seul instant que l’attraction sera aussi intense.

Vous l’aurez compris, c’est de façon totalement immodérée que je vous invite à rencontrer, découvrir ou redécouvrir ces Extreme lovers.

Pour ma part, je vais attendre avec impatience la prochaine pépite de Chloe, en un seul tome me suis-je laissée dire, avec la certitude que je vais de nouveau être transportée dans un univers passionné et passionnant.

Mais avant ça, une battle de macarons nous attend, miss Wilkox! J’en fais une affaire personnelle.

N'hésitez pas à me laisser un petit commentaire