A contre sens-tome 1 Noah de Mercedes Ron

Titre À contre sens tome 1 Noah

Auteur Mercedes Ron

Editeur Hachette Romans

Date de sortie 26 septembre 2018

À retrouver sur Amazon en suivant ce lien À contre-sens - tome 1 - Noah

Un titre découvert grâce au réseau Netgalley France

  

Avec ce titre, je retourne dans deux univers que j’apprécie: celui de la romance consacrée aux jeunes adultes (je trouve qu’il y a à la fois une fraîcheur et un sérieux dans l’engagement comme seuls peuvent l’être celui d’un premier amour dans ces récits) et des « stepbrothers ». On parle souvent de demi-frères ou soeurs, mais il s’agit en fait des « quasi-frères »: ceux que le hasard sentimental de la vie de leurs parents ont réuni sous le même toit, dans le même vie.

Ainsi en est-il de Noah et Nicholas dont ce roman décrit la Collision.

Noah est une adolescente plutôt équilibrée malgré un passé familial chaotique. Pendant des années, elle a vécu en autarcie avec sa mère, jusqu’à ce que celle-ci bouleverse totalement leur vie. Un déménagement en Californie qui l’oblige à quitter ses amies et son petit-ami, un beau-père riche à millions, un mariage d’amour qui l’accapare et surtout une nouvelle famille. Mais qui dit nouvelle famille dit frère ou soeur.

En l’occurrence, c’est là que le prétentieux Nicholas qui entre en scène.

Légèrement plus âgé, il peut être à la fois le rêve absolu de toute jeune fille en phase hormonalement active, et le cauchemar de celles qui détestent les garçons prétentieux, imbus de leur personne et trop séduisants pour être honnête.

Nick se méfie de celle qu’il prend pour une intrigante, fille de la seconde épouse de son père qu’il ne considère pas d’un meilleur oeil. À la différence de Noah et sa mère, il n’entretient pas de relation proche avec son père. Il est au mieux indifférent. Au pire, ils sont dans l’affrontement, parfois même au bord de la rupture. Mais il sait aussi ce que son père peut lui apporter, et vu qu’il est loin d’être totalement inconscient, il offre une façade satisfaisante. Mais intérieurement, c’est une autre affaire. Il bouillonne de contradictions et d’une énergie qui ne demande qu’à exploser sous différents dérivatifs.

Autant dire que dans ce contexte, l’arrivée d’une petite soeur, casse-pieds, trop curieuse, trop téméraire, et trop séduisante sans qu’il soit capable de l’expliquer, a tout pour le contrarier.

Car Nicholas est un étudiant sérieux, apparemment sans histoire. Mais quand on y regarde de plus près, …

Et c’est là l’un des talents de ce roman. Il creuse progressivement sous les apparences et décrit deux jeunes adultes abimés par leur passé et avec un tempérament explosif.

Les passes d’armes entre Noah et Nick sont percutantes et donnent au livre, raconté alternativement par les deux protagonistes, une saveur particulièrement piquante. Les deux terribles ont beau régulièrement se promettre une trêve pour le bien-être de tous et pour préserver les vilains secrets qui s’accumulent, ils ne peuvent s’empêcher de se défier et de se confronter, d’autant que l’attraction vient s’ajouter à tous les autres.

Mais ce qui aurait pu n’être qu’une histoire de famille recomposée, ou une simple bluette entre deux quasi-frères, prend plus de complexité du fait de la personnalité des héros. La jolie Noah est dotée d’un tempérament de feu. Elle a du cran, veut garder son indépendance malgré tout ce que sa nouvelle vie pourrait lui permettre. Elle semble forte et combattive, mais ses blessures, récentes ou anciennes, la rendent plus attachantes. D’autant que par moment, elle sait aussi faire preuve d’un peu de folie qui peut la pousser à l’imprudence et lui créer de sacrés problèmes.

Quant à son voisin de chambre, est-il aussi « propre sur lui » que ce qu’on l’a présenté à Noah?

Quoi que ce premier tome porte le nom de Noah, il est aussi largement question de Nick, du fossé entre les attentes que l’on a de lui, la réalité de sa vie et ses aspirations. Il est encore plus intéressant qu’on n’aurait pu l’imaginer de prime abord et son personnage est une excellente surprise dans ce premier volet du roman.

Mais le noeud de l’intrigue réside surtout dans la relation entre les deux jeunes gens. Ils sont un mélange de répulsion et d’attraction, aussi puissantes l’une que l’autre. Ils se supportent difficilement mais dans le même temps, ils peinent à conserver la salutaire distance qu’ils devraient respecter.

Ce premier volet pose les bases de l’intrigue, des relations, des pièges et des complications face auxquelles ils pourraient se trouver. Et j’ai particulièrement hâte de découvrir le second pour savoir où les tempéraments et les pulsions des deux terribles « N » vont les mener.

 

N'hésitez pas à me laisser un petit commentaire