Les 7 de Babylone tome 2, l’ombre de Gandhi de Taï-MArc LE THANH

Titre Les 7 de Babylone

Volume 2: l’ombre de Gandhi

Auteur Thai-Marc LE THANH

Editeur Slalom

Date de sortie 12 Avril 2018

 

Aujourd’hui, je viens vous parler d’un roman original, plutôt destiné aux jeunes ados curieux et avides d’aventure. J’ai découvert cette lecture via le site Babelio que je remercie de ce Service Presse.

 

Qui n’a jamais rêvé de rencontrer les grands héros de l’histoire ou de la culture? Et si en plus ces grands noms se trouvaient être des héros d’une aventure palpitante qui permettrait de parcourir l’Europe et ses grands lieux culturels?

J’avoue que j’aurais adoré ça. Vous aussi? Réjouissez-vous, c’est le défi relevé par l’auteur des 7 de Babylone. Les « Sept »? Parlons-en: des écrivains: Homère en Géo Trouvetout délirant pourvoyeur de pilules magiques, Victor Hugo (dit Toth) en chef de troupe et les frères Grimm avides de connaissances et de nouvelles technologies. Un musicien de génie: Wolf (vous voyez de qui je parle je suppose) et deux guerriers: l’imposant et protecteur Verse et la douce et jolie Jeanne.

Le top en terme de références, avouons tout. A eux sept, ils entourent le jeune Jasper, adolescent de 13 ans qui les accompagne dans leur aventure et qu’il faut former aux armes, mais aussi à la culture, la spécialité de Toth.

Il en faut, pour appréhender les lieux et les références de cette lutte autour des Sept merveilles du Monde. Mais pas seulement. Parce que le but de Toth est aussi d’élever son protégé pour en faire un adulte à l’esprit formé.

Ce roman se lit bien sûr comme un roman d’aventure, une quête des fragments de merveille qui pourront basculer du côté du bien ou du mal. Parce que les méchants sont redoutables, destructeurs. Pensez donc, une Cléopatre guérisseuse et vénéneuse, un Adolf aussi peu sympathique que l’original, un Christophe Colomb pilote plus que navigateur. Et, aussi surprenant que ce puisse être, dans l’équipe de ces vilains, Jean de La Fontaine et surtout Léonard de Vinci. Alors là, j’avoue que j’ai un peu souffert d’imaginer Léo en psychopathe capable de rayer une ville de la carte, mais si c’est le voeu de l’auteur, allons-y!!

J’avoue que je n’ai pas encore « testé » le livre sur un ado en chair et en os. J’ai moi-même attaqué directement par ce deuxième volet et, clairement, il m’a manqué quelques clefs. Mais le premier tome est d’ores et déjà programmé pour les achats de l’été et je ne doute pas que mes testeurs maisons y trouveront leur compte. Que ce soit Barcelone ou Amsterdam où se déroule l’essentiel de cet opus, on a l’impression d’une promenade éclairée dans la ville.

Et c’est l’une des grandes forces de ce roman, instiller de la culture de façon inodore, au gré de l’intrigue.

J’ai beaucoup aimé aussi l’idée de ramener à la vie -littéraire- en tous cas, des personnages du passé, en les confrontant à notre réalité, mais aussi en leur prêtant des traits de caractère propres. C’est une idée originale et qui fonctionne bien.

Face à ces personnages illustres, Jasper est une réussite. C’est un adolescent dans tout ce qu’il y a de plus classique. Heureux de vivre des aventures extraordinaires et de déroger aux règles de la maison, il a aussi des coups de blues, en particulier lorsqu’il pense à sa petite soeur qui lui manque cruellement parfois.

Casse-cou par moments, il éprouve aussi des sentiments totalement « normaux », de peur, d’abattement, de colère, et même le frémissement d’un émoi propre aux débuts de l’adolescence.

Le final, intense, de ce deuxième volet, laisse bien sûr présager d’un troisième opus, que je ne manquerai pas de suivre.

Une lecture à recommander, donc, pour les enfants curieux et les parents qui ont gardé une étincelle de jeunesse!

N'hésitez pas à me laisser un petit commentaire