Dangerous 4/6 de Rose M Becker

Titre Dangerous

Volume 4/6

Auteur Rose M Becker

Editeur Editions Addictives

Date de sortie 7 mai 2018

A commander sur Amazon en suivant ce lien Dangerous - 4

Quatrième volet de Dangerous. Je ne sais pas vous, mais moi, je l’attendais avec anxiété depuis la dernière phrase du précédent.

Bien évidemment, LA révélation ne passe pas sans heurts. Des silences plus assourdissants que des hurlements, des portes qui claquent, une cavalcade et la tentation de la fuite, encore et toujours. Sans compter sur personne. Sauf que « personne » ne demande pas toujours son avis

Bref un drame de plus pour nos colocataires.

Mais ils en ont vu d’autres, ensemble ou séparément. Et j’ai comme l’impression que ce n’est pas fini.

Ce tome est plus oppressant parce que cette fois, la menace n’est plus une ombre diffuse du passé.

Comme dans les volets précédents, Rose M Becker se lance dans quelques flashbacks éclairants, sous forme de souvenirs ou de confessions. Mais désormais, le danger a un nom, un visage et une présence franchement détestable. Sauf que si l’on a une menace, il n’est pas impossible que ce soit l’arbre qui cache la forêt. Et ce qui paraissait presque tranquillisant (un danger, une menace, une réaction), n’est peut-être pas si évident qu’il y paraît.

Pourtant, si les dangers s’assemblent comme autant de nuages sombres un jour d’orage, il en est un sur lequel agir. Zachary.

L’avantage, c’est que si on identifie, on peut agir. Ce tome confirme que Terrence n’est pas seulement un controlfreak et que s’il veut tout prendre en main, c’est aussi pour qu’on puisse s’appuyer sur lui en toute confiance. Ce qui en fait un personnage particulièrement attachant, à la mesure des héros de Rose, Sean Cavendish (Agaçant sexy & dangereux) ou Malcolm Taylor (Torride, sexy & dangereux) par exemple. Et personnellement, malgré ses listes et le côté maniaque, c’est le genre de choses qui fait vibrer mon petit coeur chamallow.

Et je crois même qu’April n’est pas loin d’en penser de même. Mais chut, … Pas sûre qu la belle soit prête à l’admettre.

Par contre, ce qu’elle entend déjà sans aucune difficulté, c’est son instinct protecteur envers ceux qui comptent pour elle. Et son côté altruiste peut être une force autant que sa pire faiblesse.

Ce volume réussit la gageure d’être ce volet de milieu de série et de, pourtant, relancer l’intrigue en offrant des diversions. Fausses pistes ou assauts secondaires ? Impossible à savoir en l’état, mais je les ai gardées dans un coin de mon esprit, … du moins jusqu’au switch proposé par l’auteur.

De nouveau puissant et anxyogène, il nous entraîne encore dans une intense attente, jusqu’au moment de découvrir le prochain volet, qui nous devra bien des explications et de quoi nous rassurer, … quoique!

 

N'hésitez pas à me laisser un petit commentaire