Mine again de Louise Valmont

Titre Mine again

Volume 1/6

Auteur Louise Valmont

Editeur Editions Addictives

Date de sortie 30 Avril 2018

A retrouver sur Amazon en suivant le lien ci contre Mine Again – Vol. 1

Une nouvelle série signée Louise Valmont?? Oh oui alors !

Après les très réussis Play with me et Toi&moi c’est compliqué, j’avais très envie de retrouver la plume et l’imagination de Louise. Et c’est peu de dire que je n’ai pas été déçue!

Imaginez-vous vous réveiller au matin dans un palace de Vegas avec une gueule de bois tellement bien dépeinte que j’en avais mal aux cheveux pour nos héros. La mémoire s’est fait la malle en même temps que vos vêtements, l’une et les autres remplacés …. par une très belle alliance en diamant.

Si si, le mariage en état d’ébriété à Vegas, vous avez bien lu! Et là, on pourrait se dire « non, Louise, c’est du déjà vu! » Sauf que, bien sûr, cette série va nous emmener bien ailleurs que ce que l’on pouvait attendre.

En fait, il paraît que ça arrive plus souvent qu’il n’y paraît, de se marier sur un coup de tête à Vegas. C’est clair que pour toutes celles qui ont, vont, ou galèrent sur l’organisation du plus beau jour de leur vie, se dire « on plaque tout, le plan de table infaisable, la conciliation des belles-familles et la dégustation des différents gâteaux et on choisit Elvis et Marylin comme témoins pour régler ça en quinze minutes top chrono », ça peut avoir son charme.

Sauf que Willow et Jesse sont deux parfaits inconnus, se sont croisés au cours d’une soirée bien arrosée et que, si tout se passait logiquement, ils devraient pouvoir annuler leur mariage en moins de temps qu’il ne le faut pour énoncer la recette du Spiritz.

Sauf que, …

Je ne vous en dirais pas plus pour ne pas gâcher le plaisir et ménager un suspense que l’auteur met en place subtilement dans ce premier tome.

A la place je préfère vous parler des protagonistes de cette histoire.

Willow est ce que l’on peut appeler un travailleur social. Elle se démène dans un centre d’accueil pour jeunes en rupture. Sans famille, elle vient de perdre sa richissime grand-mère qui a ajouté à son testament une clause aussi rétrograde qu’embarrassante. Elle se partage entre son chien, ses collègues et amis Emma, grande gueule et grand coeur et Nathan, son patron protecteur et investi. On ajoute à ce tableau un joli caractère, sauf en présence de son ex Olliver et on obtient une héroïne très attachante.

Face à elle, Jesse Halstead, musicien de son état. Non, plus précisément violoniste star qui m’a rappelé quelques violonneux admirés lors d’un festival interceltique. Un performer alliant musique inspirée et décrite d’une façon propre à rendre l’envoûtement tangible, et chorégraphies inspirées. Un petit côté badboy aussi entre ses tatouages, sa dépendance à l’adrénaline qu’il évacue sur la selle de sa moto et un rapport délicat avec la bouteille.

Il est entouré de Tyler, un manager despotique mais qui cache sous sa carapace de tête à claques un coeur blessé et d’Aidan, son frère avec lequel on devine une relation solide et particulièrement soudée.

Vous visualisez le décor? Alors vous êtes prêts à vous jeter dans cette nouvelle série qui s’annonce déjà particulièrement addictive.

Quoique, … un dernier indice, parce que c’est vous et que le titre n’a manqué de m’intriguer. Mine again, … à moi, de nouveau?

Ca vous fait cogiter? Disons que cette série pourrait avoir un joli sous-titre, « et si le hasard donnait une deuxième chance au passé »?

Un premier tome que je vous encourage vivement à découvrir dès minuit le 30 Avril.

N'hésitez pas à me laisser un petit commentaire