Sex & lies 5/6 de Liv Stone

Titre Sex & lies

Volume 5/6

Auteur Liv Stone

Editeur Editions addictives

Date de sortie 21 Avril 2018

Pour commander ce titre sur Amazon, c’est par ici Sex & lies - Vol. 5

Ce tome 5 est, on le sait depuis près d’un mois maintenant, forcément celui des choix. Rappelez-vous, Alaska, confrontée à son mentor, était sommée de choisir entre sa fidélité à celle qui lui a ouvert toutes les portes de ses études et celui qui l’initie à des sentiments auxquels elle n’aurait jamais osé rêver et qu’elle peine même à nommer ou à envisager.

Nous retrouvons Alaska, plusieurs semaines après ce choix, (dont bien sûr je ne vous dirai rien), tentant de faire face aux conséquences de sa décision. Sur Jasper et sur Joan, bien sûr, mais aussi sur elle-même.

Et le moins qu’on puisse dire c’est que cette pauvre Aly s’en sort aussi mal qu’on aurait pu le penser. Brouillée avec Cassie de surcroît, elle fait peine à voir, renfermée sur ses doutes et sa culpabilité. J’ai croisé les doigts pour que l’auteur adoucisse son sort. Il m’a fallu patienter un petit moment, délicieusement crispant, frustrant à souhait, avant d’entrevoir un bout de lumière. Ou pas.

Parce que dans ce volet, l’auteur joue avec nos nerfs, comme ceux de son héroïne. Le personnage de Mattew, croisé à la fin du tome 4, s’insinue, plus inquiétant que jamais. Chaque fois qu’on le croise, de plus ou moins loin, il fait peser une tension sur Aly dont elle se serait bien passée.

En effet, le dilemme qui l’agite semble insoluble. Concilier Joan et Jasper si la première ne fait pas un pas en avant et que le deuxième refuse de lâcher un début de semblant d’explication, … Parce que l’affaire d’Egypte et tout le mystère qui l’entoure reste l’un des coeurs de cette série et entretient un suspense qui continue de s’intensifier. Et si j’ai été émue par la sagesse d’Emaline face à la situation, tout le monde n’a pas la force mentale de la psychiatre.

Pourtant, à plusieurs reprises, ce tome s’arrête sur des thèmes qui sortent de la « simple » romance comme le travail de deuil, le syndrome du survivant. Et les dialogues qui en découlent m’ont émue.

En parlant de secrets, celui d’Alaska est plus que jamais en danger. Elle décide de le révéler à quelques personnes choisies, tout en se demandant s’il existe un droit à l’oubli -je vous laisse imaginer ce qu’il en résulte. Mais il est aussi exposé dans une scène particulièrement abjecte que l’auteur règle de façon magistrale!

Et si le péril semble écarté pour l’heure, rien ne dit que le retors chercheur français en restera là. Je suis même prête à parier le contraire.

Et du côté des amoureux ? Desquels parle-t-on? Cassie Et Will ont-ils concrétisé leur attraction ? Nathan et Jane se sont-ils déclarés ? Ah, vous parliez des autres amoureux, du couple ou non couple d’ailleurs d’Aly et Jasper ? En dire trop risquerait de spoiler les choix d’Alaska. Allez, juste un indice tout de même. Ce tome est intense entre eux. Dans plein de registres, pour plein de raisons qu’il vous faudra découvrir.  Non mais 😉

Tout comme il vous faudra prendre une très grande inspiration avant d’aborder le dernier chapitre.

Je ne vous en dis pas plus. Mais après l’avoir achevé, esquissé de grands sourires, essuyé une petite humidité lacrymale, c’est en plein stress que je  me suis empressée d’aller chercher la date de sortie du prochain et dernier tome (psitt le 19 mai). A ne manquer sous aucun prétexte.

Et pour plus de sûreté, à précommander ici. Sex & lies - Vol. 6

Avant de finir cette chronique, je voulais adresser mes remerciements aux Editions Addictives et plus spécifiquement à Carole pour ce service presse. En plus d’être une chargée de communication en or pour ses auteurs, c’est aussi une perle avec les blogueuses.

Et bien sûr toutes mes félicitations à Liv Stone. Je n’ai pas la chance de savoir qui se cache sous ce pseudo. Mais bravo pour cet univers, pour l’originalité des thèmes retenus, pour tous ces moments où la romance ouvre vers autre chose de l’ordre du psychologique. Et merci pour cette romance, sexy et haletante, addictive quoi!

 

 

N'hésitez pas à me laisser un petit commentaire