Dernière danse, SP de LouGane Rose

Titre Dernière danse

Auteur LouGane Rose

Date de sortie : 14 Février 2018

Pour retrouver ce titre sur Amazon, c’est par ici DERNIÈRE DANSE

J’ai découvert à travers Dernière Danse l’univers de LouGane Rose. Et je dois dire que j’ai pris une sacrée gifle.

Dès le premier chapitre, l’ambiance est posée, et je dois reconnaître que j’ai souvent été tentée de jeter un coup d’oeil (juste un on est d’accord) à la fin du livre pour me délivrer de la tension qui ne cessait de grimper.

L’histoire que l’auteur nous présente est sombre et pourtant pleine de couleurs.

Elle met en présence deux âmes blessées, Adam et Nina.

Tous deux ont vécu l’enfer dans leur enfance. Tous deux y ont survécu. Tous deux ont décrété que l’amour ne leur serait pas accessible. Tous deux ont pu compter sur l’aide de Pat, un « père Noël » pour tous ces enfants cabossés de la vie. Mais la ressemblance entre les deux protagonistes pourrait s’arrêter là.

L’un compense son traumatisme par une réussite financière insolente et une attitude détestable, là où l’autre tente d’apporter du réconfort autour d’elle, pour se prouver qu’elle n’a pas survécu pour rien et qu’elle a été plus résiliente que les blessures morales et physiques qu’on lui a infligées.

Si leur rencontre sonne comme une évidence et que leur but commun une priorité absolue, je me suis demandée dans les premiers chapitres s’ils n’allaient pas finir par s’entretuer. Le face à face est intense et savoureux, car l’auteur a su peindre des personnages forts, en tempérament et en failles. Des blessés de la vie qui oscillent constamment entre l’espoir d’une rédemption ou la profondeur des abîmes.

La tension entre Adam et Nina, la légèreté de Capucine, la bienveillance de Miss, les personnages plus ambigus de Terry et  Lola, tout concourt à faire monter la tension vers cette fin que l’on ne peut s’empêcher de redouter et d’imaginer.

Je dois bien avouer qu’à de multiples reprises, j’ai eu envie de laisser mes yeux glisser jusqu’à la fin, juste pour savoir quelle quantité de kleenex commander en prévision, si si, juste pour ça, presque pas pour me rassurer de l’issue de cette histoire superbe.

Sans prendre le risque de spoiler cette histoire, je vous dirai juste qu’elle se lit intensément, qu’elle se vit à cent à l’heure: les rires sont francs et massifs, les moments de désespoir sont sombres et prennent aux tripes. Les instants de doute et de peur sont puissants.

Cent fois, j’ai eu envie de secouer Adam. J’ai pu comprendre ses raisons, elles sont cruelles mais honorables, mais pour l’optimiste que je suis, il a parfois été dur de le suivre. J’ai adoré Nina. Sa résilience, son engagement total et immédiat, son courage pour faire face à ce qui lui paraissait totalement insurmontable, sa vulnérabilité ET son sacré caractère en font une héroïne qu’on aimerait bien rencontrer « en vrai ».

Au final, je me suis laissée embarquer avec plaisir et passion dans cette histoire où il est autant question des blessures du passé que de la façon dont les adultes tentent de se reconstruire, de désespoir autant que d’espérances, de noirceur et de couleurs qui l’éclairent.

Je remercie sincèrement LouGane Rose de la confiance de ce service presse. Son nom figure en très bonne place de mes auteurs à suivre dans ses prochains écrits. Très prochainement je l’espère

N'hésitez pas à me laisser un petit commentaire