Toi et moi c’est compliqué 5/6 de Louise Valmont, risque de spoils

Titre Toi & moi c’est compliqué 5/6

Auteur Louise Valmont

Editeur Editions Addictives

Date de sortie 8 Novembre 2017

Déjà disponible sur Amazon par iciToi et moi : c'est compliqué, vol. 5

Le tome 5 de Toi & moi donne immédiatement le ton de ce qui nous attend, et fournit un excellent rappel de ce que cette série réussit depuis le premier tome, nous faire passer par toutes les couleurs de l’émotion. Comme elle l’avait déjà réussi avec Play with me, Louise Valmont montre l’étendue de ses qualités pour faire valser les sensations fortes et variées.

Rappelez-vous la fin du tome 4: appelés à l’aide par un Stephen au bord de la panique, Mia et Neil se précipitaient au chevet d’une Ivy plus morte que vive. Autant dire que j’attendais des nouvelles de la parfois farfelue mais ô combien attachante Ivy avec impatience. Dès le départ, l’ambiance est dramatique pour les jeunes gens, mais dans ces instants intenses, d’autres sentiments très forts apparaissent en filigrane: le poids des souvenirs et des traumatismes du passé, l’attachement, amical, fraternel ou amoureux.

Je me suis retrouvée immédiatement ballottée, comme la jolie Mia entre les émotions de ce premier chapitre. D’un côté sa meilleure amie entre la vie et la mort, de l’autre côté un rappel inattendu et douloureux du passé, et par-dessus tout ça, l’ouragan interne que génère Neil par toutes ses attentions, sa façon de visualiser ses silences et ses volte-faces et ses terreurs passées ou présentes et tout ce qui en fait un homme à part.

Je dois vous avouer qu’à plusieurs moments, j’ai eu le coeur serré, lisez le passage du déchirement de Mia au moment du transfert d’Ivy et vous m’en direz des nouvelles!

Cette série est belle car elle montre la métamorphose d’Ivy. Certes de nombreux boulets la tirent encore vers le passé, mais elle devient une nouvelle personne, plus sûre d’elle, pas tout à fait guérie de ses craintes et de ses démons, mais sur la voie de la maturité, à condition bien sûr de s’ouvrir et d’accorder sa confiance.

Mais cette série, pourtant grandement axée sur une troupe d’origine, sait se renouveler par la diversité des situations et des ambiances, ainsi que par son casting. En effet, l’ajout de nouveaux personnages enrichit considérablement ce huis-clos. Si les six protagonistes de départ poursuivent leur chemin entre découverte, réflexion, avancées et volte-face, l’arrivée des Mayden avait mis un peu de piment supplémentaire. Mais le nouveau trio donne encore un coup de fouet  à l’histoire.

Nous avons fait connaissance au tome précédent avec le couple formé par Henry et James. Dans ce groupe de jeunes gens qui ont une relation un peu problématique à l’amour, ils proposent une oreille attentive, un oeil avisé, de sages conseils, le tout entrecoupé d’anecdotes croustillantes et d’une verve qui n’a cessé de me faire sourire. Presqu’aussi efficaces qu’une Misslovedoctor en somme! Et puis il y a Stephen, qui donne un nouvel éclairage à ce qui a façonné Neil et une nouvelle occasion à Mia de montrer toute l’étendue de ses qualités. Un personnage très touchant.

J’avoue même qu’à plusieurs reprises, je me suis imaginé que tel ou tel personnage mériterait bien une petite histoire à part? Vous avez sûrement des noms en tête, vous aussi, non ?

Un autre atout de cette série, c’est bien entendu la relation entre Mia et Neil. Là encore, l’amour n’est pas un long fleuve tranquille et Louise Valmont joue avec nos nerfs. Là où on croit voir une avancée majeure, un coup de stress et la belle fait volte-face. Un rapprochement des plus francs et hop, un vilain quiproquo qui referme Neil comme une huitre.

Mais alors que l’on se dirige doucement vers l’épilogue de cette superbe série, un coup de théâtre, et pas des moindres, vient remettre en cause tout le bel édifice.

D’ici quatre semaines, le 6° et ultime tome sera sur ma tablette, il est déjà précommandé bien sûr. Et quelques heures après avoir fini la lecture du 5° volet, je sais déjà que l’impatience va le disputer  à un petit pincement au coeur à l’idée de quitter la Floride, au point d’avoir une petite requête à présenter à l’auteur.

Siouplait ma’me Valmont, vous n’envisageriez pas de prolonger les aventures de Neil et Mia, ou de faire un petit tour du côté de leurs amis pour une prochaine aventure? Elle serait aussitôt en très bonne place sur ma liste de lectures indispensables.

N'hésitez pas à me laisser un petit commentaire