Endless Lust Fender, d’Aurélie Coleen

Titre Endless Lust Fender

Auteur Aurélie Coleen

Editeur Nisha Editions

Date de sortie 5 Octobre 2017

Disponible sur Amazon ici ->Endless Lust - Fender

Dans la tribu des Endless Lust, après Gibson le fort en bouche, je voudrais Fender la tête brûlée.

Fender est le batteur du groupe. Il est aussi un motard dans l’âme, avec un look de rockeur, crâne rasé, tatouages et bracelets de force. Mais c’est avant tout un mec bien, avec des valeurs  bien ancrées et une façon de mener sa vie qui permet de se regarder en face tous les matins dans sa glace. Et il aurait tort de s’en priver, car il y a de quoi regarder ! C’est l’avis d’Aurélie, visiblement. En tous cas, c’est ainsi qu’elle me l’a fait ressentir.

Côté coeur, Fender papillonne, comme Terry et Gibson, mais il n’a pas la frénésie de son cadet et on sent, au regard qu’il porte sur son cadet et Orhan qu’il n’aurait rien contre le fait de changer ses habitudes de vie. Autant dire que si l’occasion se présente, il ne la laissera pas passer, quitte à faire des concessions.

Aîné de la fratrie, Fender s’est toujours senti responsable de Gibson et Carrie et de ceux qu’il aime. Leur bonheur et leur sûreté sont sa raison d’avancer. Ca et sa passion pour l’adrénaline et la vitesse !

Aussi, quand son amie Kelly lui propose un circuit de courses clandestines, Fender pense qu’il a trouvé la façon d’éliminer son trop plein d’énergie.

A la différence du premier volet, celui-ci introduit un suspense quasi policier. Dans sa recherche de la sensation forte, Fender risque de tout trouver, à commencer par l’amour avec un grand A, mais il risque aussi de perdre tellement plus.

A plusieurs reprises, Aurélie Coleen est parvenue à faire monter le stress avec un sens de la mise en scène efficace.

J’ai tremblé pour Fender, pour sa sûreté, pour les choix qu’il avait à faire et les sacrifices qu’il était prêt à faire. Mais j’ai admiré sa droiture.

S’il est prêt, dans un premier temps, à sacrifier des sentiments naissants qu’il sait pourtant très forts, il n’hésite as non plus à mettre son couple en péril pour être transparent d’honnêteté avec sa chérie.

Mais ce tome confirme aussi que la famille Charms est une tribu et que les Endless Lust et leurs proches réagissent de famille de coeur.

Peu importent les risques, les épreuves, les décisions difficiles, on est presque face à des mousquetaires de la musique, un pour tous et tous pour un.

Ce roman est fiévreux, bourré d’adrénaline et de sensualité. L’héroïne est, comme souvent chez Aurélie, une jeune femme qui ne se positionne pas comme une bombe sûre d’elle dès le départ, mais capable de se révéler sous le regard de celui qu’elle aime, et de se transcender pour lui apporter son soutien.

Fender fait entrer une nouvelle fille dans la tribu, tout comme Terry, d’une certaine façon.

La famille s’agrandit et je suis impatiente de découvrir la suite de cette série pour faire connaissance avec une autre facette des Charms et des Endless Lust.

N'hésitez pas à me laisser un petit commentaire