Toi et moi c’est compliqué 4/6 de Louise Valmont, attention risque de spoils

Titre Toi & moi c’est compliqué 4/6

Auteur Louise Valmont

Editeur Editions Addictives

Date de sortie 11 Octobre 2017.

Pour commander sur Amazon, c’est par ici ->Toi et moi : c'est compliqué, vol. 4

Nous avions laissé une situation pour le moins chaotique en Floride. Certes la tempête météorologique était passée, mais que dire des tempêtes sentimentales qui agitent Mia au point de se brouiller avec ses amies et de lui faire faire des bêtises.

Ce tome commence donc sur une sacrée introspection. Mia se remet en cause, pense à laisser son passé à sa place, derrière elle, pour aller enfin de l’avant. Vers ses meilleures amies qu’elle a malmenées? Vers Neil?

Vers une vie plus sereine comme elle tend à la rechercher ou en tous cas vers un Carpe Diem qui fait du bien.

Tout en restant fidèle à ses principes, refusant de céder à l’argent facile alors même qu’il aurait réglé ses problèmes financiers, ou d’accepter une forme de charité, c’est néanmoins une nouvelle Mia, plus drôle, plus pétillante et plus sûre d’elle que nous présente Louise Valmont dans ce tome.

Elle introduit de nouveaux personnages, un oncle fantasque et son amoureux, couple attendrissant et impayable, un frère d’une fragilité bouleversante, et fait la part belle à une Gillian qu’on se prend à apprécier de plus en plus.

Mais ce quatrième volet est également un shaker à émotions.

En émotions amoureuses, d’abord, car les couples, en devenir, en reconstruction ou de longue durée sont au centre de l’intrigue. La relation entre Mia et Neil prend un nouveau tournant, celui des confidences et des « impossible » qui se teintent d’une nuance de « peut-être », notamment dans un moment de rapprochement particulièrement fort et réussi, comme une parenthèse enchantée.

En émotions festives car l’esprit de la Saint Valentin donne de sacrées idées aux protagonistes de ce séjour et que certaines scènes m’ont permis de rire franchement. Ma langue me brûle de vous en raconter une, mais CHUT, je resterai lèvres closes.

Mais Toi & moi ne serait pas compliqué sans quelques soupçons plus ou moins évidents, mais qui sautent aux yeux de l’observatrice Mia et qui entretiennent quelques nuages au paradis.

Enfin, dans ce tome, Louise Valmont réussit deux scènes particulièrement émouvantes, l’occasion pour Mia de montrer la puissance de son empathie et de son attention pour les autres, sans parler d’un cliffhanger de toute beauté et de toute intensité.

Une nouvelle fois, c’est le coeur serré d’une incroyable émotion que j’ai refermé ce tome en espérant que Louise soit, comme Mia, bonne et bienveillante envers ses personnages.

Une raison supplémentaire de guetter le 8 novembre, mais en était-il même besoin?

Pour ma part, je bous d’impatience à l’idée de poursuivre ces vacances en Floride, bercée, émue et malmenée par la plume addictive de Louise Valmont.

N'hésitez pas à me laisser un petit commentaire