Son reflet, tome 1 d’Eva de Kerlan, SP Evidence Editions

Titre Son reflet, tome 1 Théo

Auteur Eva de Kerlan

Editeur Evidence Edition, Venus Rouge

Date de sortie 3 mai 2017

Pour commander sur le site d’Evidence, c’est par là -> son reflett1

 

L’inconvénient du partenariat avec une maison d’Edition, c’est lorsqu’une série en cours nous fait très envie, mais qu’on n’a pas vu passer les premiers tomes. Ainsi en est-il de Son reflet, la série d’Eva de Kerlan (5 tomes publiés à ce jour).

Heureusement, l’équipe d’Evidence m’a permis de combler progressivement mon retard. Un grand merci.

Cette série s’intéresse donc à Théo, jeune trentenaire sans histoire. il vit une vie sans histoire, avec sa compagne Sonia, dans un petit appartement de banlieue. Il se déplace la semaine pour mieux revenir le weekend, …. jusqu’au jour où tout bascule.

Un reportage à la télévision fait état d’un homme disparu. Et cet homme, c’est le portrait craché de Théo. De là à ce que Sonia pense trahison, double vie, et mette son homme à la porte, il n’y a qu’un pas qu’Eva de Kerlan fanchit allègrement.

Partant de là, Théo va chercher à rétablir la vérité en se rendant sur place.

Mais là, il va de surprise en surprise et on en vient presque à se demander s’il a vraiment intérêt à rétablir la vérité.

Oui, je sais, c’est moche, c’est malhonnête, mais peut-être le destin lui donne-t-il un sacré coup de pouce, … à moins que.

Dans ce livre court, l’auteur réussit le tour de force de poser ses personnages tout en donnant déjà des impulsions non négligeables à son histoire, dans un style agréable à lire et bien mené.

Et quand on sait que chacun des tomes est consacré à l’un des personnages de cet étrange imbroglio, on ne peut que s’impatienter de savoir ce qu’Eva a prévu pour Sonia, qu’on a laissé dans un état de rage avancé. Va-t-on découvrir sa découverte de la « trahison »? Sa façon de vivre « après »? Une tentative de reconquête?

Toutes les possibilités s’offrent à nous et j’ai hâte de découvrir la suite.

Avant de finir cette chronique, de nouveau, un grand merci à Evidence Edition de m’avoir confié ce service presse pour prendre le train en marche

 

N'hésitez pas à me laisser un petit commentaire