Toi et moi c’est compliqué, 3/6 par Louise Valmont Attention risque de spoils!

Titre Toi et moi c’est compliqué 3/6

Auteur Louise Valmont

Editeur: Editions Addictives

Date de sortie 13 septembre 2017

Pour commander sur Amazon c’est ici -> Toi et moi : c'est compliqué, vol. 3

 

Attention risque de spoils!!!!!!

 

Si vous vous rappelez, il y a quelques jours, Louise Valmont m’avait laissée passablement énervée par le vilain coup du sort qui frappait la jolie Mia. Pendant 28 jours, j’ai échafaudé des hypothèses pour trouver des raisons ou des explications. Et après une nuit où la saine colère l’a partagée à la tristesse, Mia a fait pareil.

Forte de ses habitudes de vie, elle tente de prendre le dessus sur la situation, d’en voir les bons côtés et d’en laisser de côté ce qui peut parasiter son bien-être, son ex pas gonflé du tout, son compte en banque très très dégonflé pour le coup, l’horripilante Allison qu’on l’aiderait volontiers à décoiffer, ficeler, ou même noyer, et le superbe Neil, si décevant, mais tellement séduisant malgré toutes les résolutions de Mia.

Si on ajoute à ça un accident de vase, un de téléphone, un de piscine, il y a des raisons de chercher à fuir la situation.

Le seul élément de satisfaction dans les vacances de Mia, c’est le rapprochement entre  Kim et Alec, ce qui était le but avoué de ce weekend, … mais les apparences sont-elles véridiques? Sont-elles vraiment trompeuses?

Ce volet est riche en quiproquo et malentendus et, plus encore que dans les deux premiers tomes, on trouve une certaine jubilation dans le talent avec lequel l’auteur souffle le chaud et le froid sur ses héros et, par ricochet, sur nous.

Avec Mia, on aimerait se laisser convaincre que tout n’est que malentendu, on fanfaronne lorsque les choses s’arrangent, …. mais …

Etrangement, j’aime de plus en plus ces montagnes russes émotionnelles que Louise Valmont met en scène, parce que les hauts sont très hauts, les chutes vertigineuses et qu’entre les deux, on flirte avec le doux amer, une joie tempérée par des nuages, une colère jugulée par un tempérament à toute épreuve, des coups de découragement qui sont dispersés par un optimisme forcené.

Mais parfois, le vernis se fissure, face à Kim et Ivy, lors d’une prise de bec comme seules les très très bonnes amies peuvent en avoir, ou quand le coeur de son coeur est atteint, sur un incident qui pourrait relever du détail, au vu de tout ce par quoi elle est déjà passée, mais qui montre à quel point pour Mia, l’humain, l’émotion compte davantage que le matériel.

Et même si les catastrophes qu’accumule Mia prêtent parfois à sourire, c’est le coeur serré pour elle, comme pour une amie chère, que j’ai refermé ce 3° tome.

Une fois de plus, l’auteur glisse tant de bienveillance sur ses personnages, même dans sa façon de croquer leurs défauts, qu’on ne peut pas y rester insensible et que, je le sens, je vais encore passer de longs moments à imaginer une suite, pour réaliser dans quelques jours, que la richesse de l’imagination et du récit de Louise Valmont m’entraînent plus loin encore que je ne l’avais imaginé!

 

 

N'hésitez pas à me laisser un petit commentaire