Parfaitement imparfaite, d’Emily Blaine

Titre Parfaitement imparfaite

Auteur Emily Blaine

Editeur HQN

Date de sortie 21 juin 2017

Pour retrouver ce titre sur Amazon, c’est par ici ->Parfaitement imparfaite (HQN)

En ce dernier weekend de vacances, me voici à farfouiller ma Kindle à la recherche d’une petite lecture gourmande.

Et voilà cette nouvelle d’Emily Blaine qui m’a sagement attendue tout l’été. En route pour une bonne pause lecture.

Ce que j’aime avec cette auteure, c’est la garantie d’un bon moment. Une écriture soignée, des personnages bien pensées, des histoires  bien pensées.

Cet opus ne fait pas exception, mais il a ce petit truc en plus qui m’a accrochée. L’histoire démarre comme d’autres: Peter est une rockstar qui rentre chez lui entre deux tournées. Il a la vie facile, rock’n’roll, alcool et filles faciles, des filles au physique de mannequin, vite consommées, vite oubliées.

Mais voilà qu’il tombe par hasard nez à nez avec Grace, sa voisine, qui est loin des mensurations de ses habituelles conquêtes. Et l’improbable se produit. Le charme de Grace, son tempérament, son caractère et ses failles vont conquérir le beau rocker.

Grace, qui sort d’une relation toxique, ne voit que ses imperfections, alors que pour Peter, ce qui compte c’est tout ce qui la rend parfaite à ses yeux et à son coeur.

Cette histoire m’a plu pour le dépassement des préjugés sur le physique idéal qu’on présente comme seul capable de séduire. Les scènes de confrontation entre Grace et Peter, notamment toutes celles où les plans de séduction habituels du musicien se heurtent à des murs de glace sont savoureuses.

Emily Blaine fait le choix de suivre le point de vue de son héros et la façon dont il tombe sous le charme de sa voisine au pouvoir de séduction aussi irrépressible qu’inattendu. Et il se révèle, finalement, bien plus vulnérable qu’on le pensait au premier abord.

Cette nouvelle ne me laisse qu’un micro-regret, sa faible longueur. L’histoire est maîtrisée, complète, elle va à l’essentiel, mais j’en aurais bien repris une petite part (avec peperonni 😉 ), par pure gourmandise!

N'hésitez pas à me laisser un petit commentaire