Conte de Faye, par Caroline Costa, SP Editions du 38

 

 

Titre: Conte de Faye #1.Blue

Auteur: Caroline Costa

Editions du 38 (mis à disposition dans le cadre d’un Service Presse)

 

Lorsqu’on s’appelle Faye Perrault, il y a de fortes chances que sa vie ressemble à un conte!

Forte de cette idée qui m’a fait sourire, je me suis plongée dans ce Conte proposé par Caroline Costa.

Elle nous entraîne à Londres, à la rencontre de la fameuse Faye,  stagiaire dans une jeune société de jeux en lignes dirigée par le champion Henri Hair. Perdue dans cette nouvelle ville, elle peut heureusement compter sur l’amie qui la prend sous son aile, Anny Powder et sur le soutien de son séduisant frère, Oliver, un horseguard (si si, un vrai comme pour les touristes, mais attention, le Horseguard à cheval, il ne faut surtout pas parler du chapeau à poils aux Anglais, ils sont un peu susceptibles sur le sujet!)

Mais alors qu’elle peine encore à entrevoir sa place et son avenir à la City, la jolie Faye se trouve prise dans l’accélérateur de sensations que peut être la vie, sur le plan professionnel et sentimental.

Prise entre son patron et son horseguard, entre ses nouvelles responsabilités aussi belles que stressantes, Faye essaie d’être sur tous les fronts quitte à y laisser beaucoup d’énergie et sa bonne humeur.

Mais là où cette jolie romance prend une tournure encore plus intéressante, c’est lorsque Caroline Costa la pimente d’une touche de suspense et de faux-semblants qui déboussolent Faye et ses lectrices et les orientent vers un autre type d’histoire.

Sans vraiment savoir à qui se fier en dehors de la fratrie Powder, d’une fidélité absolue, Faye tente de comprendre la place qui est la sienne dans une histoire qui se complexifie et pourrait bien s’avérer moins gratifiante qu’elle ne l’avait pensée.

La confiance qu’on lui accorde est-elle bien fondée? Quelles sont les motivations de ceux qui lui donnent tant d’importance?

Faye est une jeune femme qui doute, mais qui fait face à tout avec honnêteté et sincérité, ce qui en fait une héroïne d’autant plus attachante.

Car elle n’est justement pas prédestinée à être une héroïne, mais c’est une fille de son temps, qui se donne les moyens de progresser et veut atteindre le bonheur et une certaine réussite, sans y laisser son intégrité.

Qui de Henri ou d’Oliver lui permettra le mieux d’atteindre ces buts? C’est l’un des enjeux de cette histoire.

C’est ma deuxième rencontre littéraire avec Caroline Costa et celle-ci confirme tout le bien que j’en ai pensé au premier abord. Conte de Faye est un livre particulièrement plaisant, bien écrit, rythmé, qui équilibre agréablement les différentes parties entre la romance et le suspense, l’amitié et des sentiments plus amoureux, le sens du devoir et l’envie d’écouter son coeur.

Le style est très plaisant à suivre, au point qu’une fois lancée dans ce conte, je ne m’en suis plus détachée.

En outre, le petit côté suspense est très efficace et donne une saveur supplémentaire à cette histoire que je recommande grandement d’emmener pour passer un bon moment dans la chaleur estivale.

Je remercie de nouveau Caroline pour sa confiance, ainsi que les Editions du 38 de m’avoir confié ce roman, le premier d’une série que j’espère longue et tout aussi agréable.

N'hésitez pas à me laisser un petit commentaire