Timothy Blake: la mort en héritage par Bridget Page

 

Titre: Timothy Blake la mort en héritage

Auteur: Bridget Page

Date d’édition: 10 juillet 2017

Catégorie: thriller

 

Même si cela ne saute pas aux yeux lorsqu’on parcourt ce blog, je suis une grande fan de thrillers, et depuis que j’ai découvert, il y a quelques années, des auteurs français incroyables, j’adore lire le produit des réflexions de nos auteurs hexagonaux.

Dans ces conditions, le roman de Bridget Page avait de fortes chances de faire un tour dans ma liseuse. Merci à l’auteur de m’avoir confié son histoire.

Timothy Blake est le récit d’un face à face poignant, sombre, anxiogène et finalement absolu entre Timothy Blake et Gildas Gabin.

Le premier est un être froid, méthodique, organisé, qui a une vie en apparence très banale et ne se sent bien que lorsqu’il reçoit des « invitées », entendez par là des jeunes femmes qu’il enlève et ne rend à la société qu’après des désagréments fort déplaisants et définitifs.

Certains le qualifient de monstre, les médias l’ont affublé du surnom de « Charpentier naval », on peut sans doute parler de tueur en série. Lui se considère comme un artiste qui se sert du corps de ses invitées pour des mises en scène imagées et particulièrement marquantes.

Sûr de lui et de son « talent », il pense tout maîtriser et avoir tout prévu. Jusqu’à l’arrivée du second.

Gildas Gabin est pour sa part un spécialiste des tueurs en série, un expert, un profileur, quelqu’un qui a le « talent » original de se mettre à la place du tueur et de de sentir la mémoire des lieux. Mais à la Rochelle, son don semble altéré par son propre vécu et ses traumatismes.

Dès le début de ce roman, écrit à la première personne, selon le point de vue des deux principaux protagonistes, l’auteur fait le choix de révéler au lecteur qui est qui. Les deux héros eux-mêmes se reconnaissent assez rapidement, et là commence la partie à la fois palpitante et particulièrement stressante de l’histoire, car on se retrouve dans une partie d’échecs morbide où tous les coups sont permis, où chaque action entraîne une réaction spectaculaire et effroyable qui fait monter d’un cran le suspense et le stress.

Ce choix narratif rend le récit d’autant plus puissant qu’on entre de plain-pied dans l’esprit de ce Timothy Blake, que rien ne désigne en apparence comme ce tueur déterminé. Parce qu’à le voir de prime abord, même avec un oeil entraîné, on ne décèle pas forcément le monstre en lui et c’est cette apparente normalité qui le rend plus effrayant encore.

Les récits de son « oeuvre » donnent froid dans le dos par son analyse méthodique et aussi normale qu’un artiste décrirait son dernier tableau. Et cette distance face à l’horreur rend la lecture parfois oppressante, en tous cas inconfortable par moment, tout en exerçant une forte attraction sur le lecteur autant que sur l’enquêteur entraîné dans cette lutte dont un seul ressortira vainqueur, mais dont nul ne sortira gagnant.

Tout au long de ce livre, Bridget Page parvient à garder son lecteur en haleine, multipliant les alertes, les moments intenses et les espoirs balayés jusqu’à un final … dont je ne vous dirai bien sûr rien sinon qu’il m’a laissée plongée en pleine expectative depuis que j’ai fini ma lecture, voici quelques heures maintenant.

A nouveau, je remercie Bridget Page de sa confiance en espérant avoir prochainement l’occasion de relire une autre de ses histoires sombres et prenantes.

 

2 commentaires sur “Timothy Blake: la mort en héritage par Bridget Page

  1. Je ne sais pas si mon commentaire est parti ^^ J’ai l’impression qu’on peut laisser des commentaires à deux endroits alors je me suis peut-être trompée 😉
    Je vois que nous avons des lectures en commun, sans doute issu du même site qui est une vraie mine d’or! Ce roman fut mon premier, et pour l’instant seul, coup de coeur de l’année. Le duo Gabin/Timothy est explosif, un jeu du chat et de la souris, ruse et habileté pour des personnages à la psychologie travaillée. Je retrouve mes impressions de lecture dans ta chronique, ce qui me conforte dans l’idée que ce livre est percutant !

    Bon lundi et bonnes lectures.

N'hésitez pas à me laisser un petit commentaire