Torride, sexy et dangereux par Rose M Becker

torride sexy et dangereux par Rose M Becker, editions addictives
couverture de torride sexy et dangereux

Ce n’est déjà plus un mystère, Rose M Becker est l’une de mes auteurs de coeur.

J’aime son petit grain de folie et la façon dont ses personnages parlent à mes délires.

Dans la foulée du très réussi Agaçant sexy et dangereux* chez le même éditeur, elle nous offre six tranches de bonheur supplémentaires centrés sur Karlie, la voisine/amie/confidente de Billie de la série précédente.

Rose nous en avait dressé à grands traits le portrait: des cheveux noirs et rose, une geek capable de hacker n’importe quel réseau, fan de geekculture, du seigneur des anneaux à Starwars, très légèrement agoraphobe.

Dans un coin de mon petit cerveau, je me disais, … ce serait bien de penser à Karlie aussi, …. Tadam! j’ai été entendue (moi et les quelques milliers d’autres fans tout de même 😉 ).

Karlie se lance LE défi: pirater le compte mail de Malcolm Taylor, golden boy, issu d’une grande famille, jeune milliardaire qui a mis en ligne LE réseau social absolument inviolable. Inviolable? Pas pour Karlie apparemment.

Et là les ennuis commencent, mais pas exactement ceux qu’on attendait. Oui la jeune hacker est attrapée, mais elle ne passe pas tout de suite par la case prison car sa victime devient son patron-amant-mari!

Vous ne suivez pas tout? Normal, je ne vais pas non plus tout vous raconter! Un Rose M Becker, c’est comme un macaron Mogador, ça se mérite, non mais !

J’aime le format généralement en place chez les Editions Addictives, le rythme de la narration et le respect de l’originalité de chaque auteur. Chez Rose M Becker, j’aime entre autres la sorte d’empathie qu’elle met autour de ses personnages, en particulier de ses héroïnes qui font face comme elles peuvent tout en s’autorisant par moments des instants de faiblesse, mais déterminées coûte que coûte à atteindre leur but, prendre soin de ceux et celles qui leur sont cher et lutter pour préserver ce qui vaut le coup.

Et il en est de même pour ce Torride et sexy, pas si invulnérable qu’il y paraît, plus intéressant que le simple beau gosse du premier abord, (même si indéniablement, il a un charme fou et qu’il est en passe de rejoindre mon panthéon de beaux mâles pour rudes soirées d’hiver).

Avec Rose, il y a toujours une intrigue presque policière. Celle-ci est originale et m’a a plusieurs reprises serré le coeur pour Karlie, confontée à la froide bureaucratie et aux abus qu’elle peut entraîner.

Et que dire des switchs de fins de tomes. Celles qui ont eu la patience d’attendre la sortie intégrale y verront l’occasion de reprendre leur souffle, mais je suis une incorrigible impatiente !

J’ai eu beau me dire chaque fois « Nan, attends le prochain tu en liras deux d’un coup » …. pff, pas plus de résistance que petit Homme devant ses bonbons préférés. « une page, … allez juste une, … encore un petit chapitre, … allez juste un dernier mais après c’est tout, … » Et hop ! la fin du tome, le fameux switch et trois semaines de stress et cogitage intensif. Parce que sur cette série, les fins de tome sont décoiffantes, stressantes, angoissantes, bref particulièrement réussies.

En bonus, n’oubliez pas pour celles qui disposent d’un compte chez les Editions addictives, un petit moment de bonheur en plus le lien c’est ici

Bref, vous l’aurez compris un moment de lecture particulièrement addictif et réussi que je vous recommande, chaudement!

N'hésitez pas à me laisser un petit commentaire