No love no fear par Angel Arekin

Camille Yano et Erine -Rine, se connaissent depuis l’enfance, s’aiment, se haïssent depuis un drame qui les a séparés.

Forte de cette présentation, j’ai fait connaissance avec l’opus de miss Arekin.

Une narration à deux voix qui permet de mieux mesurer les tourments des deux héros, la force des sentiments qui les unissent et de ceux qui les détruisent et les séparent.

Le ton est prenant, l’intrigue bien menée; on a tour à tour envie de réconforter et de gifler Yano qui mène Rine au bord du gouffre, mais au-delà; quant à elle, sa résilience laisse songeur, tout autant que la sorte de masochisme qu’elle s’impose.

Le final m’a laissée totalement frustrée, comme peut l’être Rine à chaque volte face de son beau ténébreux. La suite se profile, elle promet d’être intense!

N'hésitez pas à me laisser un petit commentaire